Présentation générale du projet

Parc éolien des Sétiers

Le projet de parc éolien des Sétiers vise à l’implantation de 8 éoliennes dont la hauteur en bout de pale est de 200 mètres. Une fois mis en service, le parc éolien permettra d’alimenter 19 500 foyers en électricité grâce à l’énergie mécanique du vent.

 

L’avancée du projet

2015 : Les premières discussions avec les élus de Courbes, Versigny et Monceau-lès-Leups ont été engagées.

2016 : Nous avons rencontré les propriétaires et exploitants de la zone d’étude pour procéder à la sécurisation foncière.

2017 : Les études environnementales (écologie, acoustique, paysage, etc.) ont été lancées.

Entre mars 2017 et septembre 2019 : Un mât de mesures de vent a été installé.

Juin 2020 : Un partenariat avec le CPIE a été conclu pour l’aménagement et l’entretien de l’étang de Courbes.

Été 2020 : Les études environnementales ont été conclues.

30 septembre 2020 : Le dossier a été déposé en préfecture.

2021 – 2022 : Des compléments d’étude sur l’avifaune et les chiroptères.

Les chiffres clés

0
Éoliennes
0
personnes alimentées (équivalence)
0
Tonnes de Co2 évitées
0
années minimum de durée de vie
0
mètres de hauteur des éoliennes en bout de pale

Les retombées locales du parc éolien des Sétiers

En plus d’être bénéfiques à la transition énergétique et l’environnement, les éoliennes génèrent également des retombées économiques sur leur territoire.
Les collectivités territoriales bénéficient de ces retombées qui constituent une ressource non négligeable pour leur développement !
Grâce à différentes taxes et impôts que paye le parc en tant qu’entreprise locale :
La Taxe sur le Foncier Bâti (TFB)
La Cotisation Foncière des Entreprises (CFE)
La Cotisation sur les Valeurs Ajoutées des Entreprises (CVAE)
L’imposition Forfaitaire sur les Entreprises de Réseaux (IFER )
   Ci-dessous le tableau des retombées fiscales du parc éolien des Sétiers annuelles* pour les communes d’implantation :

Les études du projet de parc éolien des Sétiers

Afin de répondre à la règlementation française en matière de respect des normes sociales, culturelles et environnementales sur le territoire. ENERTRAG a réalisé différentes études pour que le projet de parc éolien des Séties réponde aux objectifs de transition énergétique sur son territoire

Les études :

• L’étude paysagère :

Afin d’intégrer le projet dans le contexte paysager local, ENERTRAG a fait appel au bureau d’études « Agence COUASNON » pour l’étude du paysage et du patrimoine.
COMMENT
Le paysage et le patrimoine local ont été étudiés de manière précise par le bureau d’études et la définition de l’implantation ainsi que le choix des éoliennes a été fait en considération des résultats de l’étude, afin de réduire au maximum l’impact des éoliennes sur le patrimoine local.
Concrètement, l’étude du projet de parc éolien des Sétiers a permis de confirmer le choix d’ENERTRAG d’implanter un parc éolien dans cette zone où les impacts seront globalement faibles.

• L’étude acoustique :

Le bruit produit par les éoliennes, très encadré par la règlementation de l’Etat, suscite de nombreuses interrogations pour les riverains.  Afin d’apporter des réponses et solutions à ces dernières, ENERTRAG a fait appel au bureau d’études Gamba acoustique.
L’étude réalisée par Gamba acoustique, du 24 au 31 mars 2017, a mis en évidence des risques de dépassement des seuils réglementaires pour le projet de parc éolien des Sétiers. Afin de respecter la réglementation acoustique, ENERTRAG prévoit un plan de bridage pour le projet, dont les performances seront vérifiées après la mise en service du parc.
Le niveau de bruit résiduel, c’est-à-dire le niveau de bruit initial existant en l’absence des éoliennes, a été mesuré auprès des lieux d’habitation les plus proches, cités ci-dessous, de l’aire d’étude immédiate de jour comme de nuit.

Point N° 1 : Lieu-dit Les Larris (au nord-ouest du projet)
Point N° 2 : A Courbes (au nord du projet)
Point N° 3 : Le long de la RD 647 (au nord du projet)
Point N° 4 : A Pont-à-Bucy (au nord-est du projet)
Point N° 5 : A Monceau-lès-Leups (au sud-est du projet)
Point N° 6 : Le long de la RD 554 (au sud du projet)
Point N° 7 : A Versigny (au sud-ouest du projet)

• L’étude écologique :

Afin de respecter et de préserver la biodiversité, ENERTRAG a fait appel au bureau d’études Sens Of Life pour réaliser une étude d’impact environnementale.

CONTEXTE
Les études menées sur la zone d’implantation du projet de parc éolien des Sétirs ont montré que les enjeux liés à la biodiversité, et notamment les oiseaux et les chauves-souris, sont faibles sur l’ensemble des parcelles cultivées. Seuls les secteurs de haies, de boisements, le réservoir d’eau et la sablière présentent un intérêt avec une diversité plus importante.

RÉSULTATS
Les études ont permis de démontrer que l’éloignement choisi des éoliennes du projet de parc éolien des Sétiers de plusieurs centaines de mètres des haies et boisements permet d’éviter les impacts potentiels sur la biodiversité.
Afin d’obtenir plus d’informations concernant les données environnementales, vous pouvez consulter le document ci-dessous qui traite de ces enjeux environnementaux.
 Par ailleurs, ENERTRAG a conclu un partenariat avec le CPIE des Pays de l’Aisne afin de gérer l’ étang de Courbes en faveur de la biodiversité pendant 15 ans.

Où se situe le projet ?